• Le Concorde de PSS

    Description

    De tous les avions qui ont pu être modélisés pour venir enrichir les hangars de Flight Simulator le Concorde est certainement le plus compliqué dans la mise au point de son réalisme. La nature même de son modèle de vol basé sur le transfert de carburant tout au long de ses vols ainsi que le rendu de son vol supersonique en ont fait une machine très difficile à réaliser.

    Laissons de coté les addons de base mais qui peuvent être appréciés des utilisateurs de FS qui ne recherchent qu'un jeu (avec le respect qui leur est dû).

    Trois éditeurs qui ont proposés des modèles Concorde d'un réalisme correct :

    Pour FS2004 : 

    Phoenix simulation Software (PSS) : http://phoenix-simulation-software.software.informer.com/
    SSTSIM Petite société Britannique fondé en 2005 : http://www.sstsim.co.uk/about.php

    Pour FSX :

    FlightSimLabs pour le Concorde-X : http://www.flightsimlabs.com/ 
    Cependant, il coûte une soixantaine d'Euros et exige une machine puissante du fait de sa gestion du cockpit 3D, chose que je ne possédais pas à une certaine époque. Pour la compatibilité avec FSX, l'avion de SSTSim posait beaucoup de problèmes, notamment au niveau des textures et des gauges. Par contre celui de PSS être utilisé sur FSX grâce à un Patch : à voir chez FSX-online . Je me suis donc orienté sur le Concorde de PSS qui possède un cockpit 3D assez simpliste mais une excellente panoplie de panneaux 2D assez facile d'utilisation et offrant un bon réalisme de la gestion de la machine. Je ne dis pas que je ne me laisserai pas tenter par le Concorde de FlightSimLabs un de ces jours, mais pour le moment je vais développer ce blog sur Concorde avec mon bon vieux Concorde PSS.  J'y ai remplacé tout de même le GPS de Microsoft par un environnement FMS (Bendix) plus moderne et assez performant, j'y reviendrai.

     

  • Le premier vol subsonique s'étant bien déroulé, il me reste à faire les tests de mon Concorde dans les conditions réelles de sa vocation, le vol supersonique. Pour ces tests j'ai choisi de rester cohérent avec les procédures d'essais et je prévois de réaliser ce qu'on appelle une boucle supersonique.

    La boucle supersonique (voir : document http://aeroclubdubearn.free.fr/vie/Bouclesupersonique_1.pdf )

    En langage d'aviation, une boucle peut signifier un "looping". En ce qui concerne le Concorde il ne peut s'agir de cette figure acrobatique, mais d'une boucle "à plat" sur un itinéraire calculé lui permettant de satisfaire à un certain nombre de points essentiels comme par exemple une altitude de croisière de 60 000 fts (18 000 mètres) et une vitesse de mach 2.04 puis un ralentissement et un retour vers l'aéroport de départ ou tout autre aéroport de proximité (Toulouse par exemple). Dans la réalité, cela permet de rester en contact permanent avec les techniciens au sol et éventuellement, l'accompagnement d'un autre avion. Pour moi dans FSX ils'agira surtout de tester le logiciel dans son environnement Windows 10. 

    J'ai fait pour le moment un premier test qui à révélé quelques bugs, plus imputable à moi qu'à la machine et au système. 

    Ca y est mon Concorde est 100% opérationnel !

    Les photos du vol supersonique réussi du mercredi 13 Avril 2016

    Essais supersoniques

    Sur le TdB 2D les cadrans indiquent Mach 2.02 et 60 000 pieds

    Essais supersoniques

    Ci-dessus pour les besoins des photos, j'ai connecté FSX avec Plan-G

    Essais supersoniques

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique