• Le premier vol subsonique s'étant bien déroulé, il me reste à faire les tests de mon Concorde dans les conditions réelles de sa vocation, le vol supersonique. Pour ces tests j'ai choisi de rester cohérent avec les procédures d'essais et je prévois de réaliser ce qu'on appelle une boucle supersonique.

    La boucle supersonique (voir : document http://aeroclubdubearn.free.fr/vie/Bouclesupersonique_1.pdf )

    En langage d'aviation, une boucle peut signifier un "looping". En ce qui concerne le Concorde il ne peut s'agir de cette figure acrobatique, mais d'une boucle "à plat" sur un itinéraire calculé lui permettant de satisfaire à un certain nombre de points essentiels comme par exemple une altitude de croisière de 60 000 fts (18 000 mètres) et une vitesse de mach 2.04 puis un ralentissement et un retour vers l'aéroport de départ ou tout autre aéroport de proximité (Toulouse par exemple). Dans la réalité, cela permet de rester en contact permanent avec les techniciens au sol et éventuellement, l'accompagnement d'un autre avion. Pour moi dans FSX ils'agira surtout de tester le logiciel dans son environnement Windows 10. 

    J'ai fait pour le moment un premier test qui à révélé quelques bugs, plus imputable à moi qu'à la machine et au système. 

    Ca y est mon Concorde est 100% opérationnel !

    Les photos du vol supersonique réussi du mercredi 13 Avril 2016

    Essais supersoniques

    Sur le TdB 2D les cadrans indiquent Mach 2.02 et 60 000 pieds

    Essais supersoniques

    Ci-dessus pour les besoins des photos, j'ai connecté FSX avec Plan-G

    Essais supersoniques

     


    votre commentaire
  • Caractéristiques générales

     Spécifications  U.S  Métriques
    Vitesse maximale  Mach 2.04  
    Vitesse de croisière  Mach 2.02 1164 nœuds 1356 milles/h   2156 km/h
    Moteurs  Rolls-royce/Snecma            Olympus593 Mark610 Turbo Jet   
    Poussée maximale   38050 livres avec post-combustion  
    Autonomie Maximale   3371 milles 6115 km
    Plafond opérationnel   FL600             60 000 pieds 18 286 m
    Capacité maximale carburant 117 285 L + 80 L de lubrifiant soit 90 T temps de remplissage 55 minutes
    Consommation moyenne carburant 23 tonnes / heure  
    Poids maximum au décollage 408 000 livres 185 070 kg
    Vitesse au décollage 194 Kts 360 km/h
    Poids maximum à l'atterrissage 203 000 livres 111 130 kg
    Vitesse à l'atterrissage 151 Kts 280 km/h
    Longueur 204,03 pieds 62,19 m
    Hauteur 40 pieds 12,2 m
    Passagers  128 passagers (100 pour les Concordes de British Airways
    Charge utile maximale 29 000 livres 13 150 kg
    Vitesse à l'atterrissage  194 nœuds 360 km/h

    Autres chiffres : (source Plaquette Air Loisir Service)

    Montée à 10 000 mètres suivant charge : 3 à 5 minutes
    Roissy - Le Havre : 12 minutes
    En croisière : 1 kilomètre parcouru en 1.5 seconde
    Allongement en vol : environ 25 centimètres pour cause d'échauffement de la cellule (120°) 

    Quelques dates :

    7 années de vols d'essais

    2 Mars 1969 :
    Premier vol du Concorde, à son bord André Turcat, pilote, Jacques Guignard, copilote Michel Rétif, mécanicien, et                           Michel Perrier, Ingénieur naviguant. 

    1er Octobre 1969 :
    Concorde franchit  le mur du son.

    4 Novembre 1970 : Concorde passe mach 2, soit deux fois la vitesse du son.

    2 Octobre 1975 : Certificat de navigabillité

    21 Janvier 1976 : Premier vol commercial, Paris - Dakar - Rio en 5H 45mn.

    Seuls 20 Concorde seront construits, 10 pour la France et 10 pour la Grande Bretagne.

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires